Votre mission est-elle également informée par votre culture ?

Nous avons maintenant atteint le dernier étage de la pyramide des niveaux neurologiques. Nous avons commencé avec des facteurs externes tels que l’environnement et les comportements et nous sommes allés plus loin avec des niveaux internes de plus en plus profonds tels que l’identité. Nous nous ouvrons à nouveau vers le monde extérieur avec notre mission.

Vous savez, c’est pourquoi je fais ce que je fais. Le genre de choses qui vous motivent, vous font sortir du lit avec impatience chaque matin. Votre motivation intérieure. Comment vous voulez aider le monde.

Maintenant, on pourrait penser que c’est très personnel, quelque chose qui est encore plus profond que votre identité. Mais est-ce vraiment le cas ? D’où vient votre mission ?

Pensez d’abord à votre mission. Pas si simple. Je sais qu’il y a des choses que je veux faire et être mais je ne pense pas avoir un but plus élevé dans le sens de pourquoi suis-je sur Terre. Le mieux que j’ai trouvé, c’est que je veux aider le monde à se comprendre.

D’où pourrait venir votre mission ? Il n’est pas rare que nous ayons été inspirés par quelqu’un, sur les réseaux sociaux, un livre que nous avons lu par exemple. Quelles sont les chances que cette personne appartienne à votre groupe culturel ? Il y a très peu de personnes dont le message a transcendé les cultures et qui sont reconnues dans le monde entier.

De plus, notre mission est le sens que nous accordons à nos croyances, valeurs et identité. Comment nous les transcendons à un niveau supérieur. Nous avons vu qu’ils sont en grande partie le résultat de notre culture, et notre mission le sera donc aussi.

Cela signifie que lorsque vous changez de culture, vous allez vivre dans un pays différent, même votre mission sera ébranlée et en contradiction avec la nouvelle culture. Imaginez quel genre de crise profonde cela peut déclencher lorsque vous sentez que vous ne pouvez pas atteindre votre mission ! Quoi que vous changiez dans les niveaux inférieurs à ce niveau le plus élevé, les sentiments ne disparaîtront pas. Pour que cela se produise, vous devez travailler sur votre mission. Cela ne veut pas dire ici changer votre mission parce que vous êtes dans une culture différente. Ne changez pas tomber qui vous êtes et ce que vous voulez faire et pourquoi. Mais vous devez développer cette mission, comprendre comment la nouvelle culture dans laquelle vous vivez peut vous aider à devenir une personne plus riche avec une mission encore plus épanouissante.

Is your purpose informed by your culture too?

We have now reached the last step of the neurological levels pyramid. We began with external factors like environment and behaviours and followed up going higher with deeper and deeper, internal levels such as identity. We are now opening up again towards the external world with our purpose.

You know, this is the why I do what I do. The kind of things that drive you, make you get out of bed eagerly every morning. Your inner drive and motivation. How you want to help the world.

Now, you would think that this is highly personal, something that is you, even more than your identity. But is it really? Where does your purpose come from?

First, think of your purpose. Not that easy. I know there are things I want to do and be but I do not feel I have a higher purpose in the sense of what I am on Earth to do. The best I have come up with is that I want to help the world understand each other.

Where might your purpose come from? It is not unusual that we have been inspired by somebody, on social media, a book we read or wherever it was. What are the chances that whoever that person was, it was from amongst your own cultural group? There are very few people whose message has transcended cultures and who are recognised and acknowledged worldwide.

Furthermore, our purpose is the meaning we put on our beliefs, values and identity. How we transcend them to a higher level. We have seen that they are in a very big part the result of our culture, hence our purpose too.

It means that when you change culture, you go live in a different country, even your purpose will be shaken and at odd with the new culture. Imagine what kind of deep crisis this can trigger when you feel that you cannot fulfil your purpose! Whatever you change in the levels below that highest level, the feelings will not disappear. For this to happen, you need to work on your purpose. I do not mean here to change your purpose because you are in a different culture. Do not ditch who are and what you want to do and why. But you need to grow this purpose, understand how the new culture you live in can help you become a richer person with an even more fulfilling purpose.

Votre parcours de coaching : Vous êtes plus fort que vous ne le pensez

Pour mener à bien les actions que vous avez convenues avec votre coach, vous devrez utiliser vos compétences, votre expérience et vos forces. Elles vous guideront également pour décider quelles options sont les mieux adaptées pour aller de l’avant.

Mon post précédent portait sur votre expérience. Maintenant, je veux parler de vos forces.

Il est facile de minimiser celles-ci lorsque vous vous sentez faible et stressé. Vous sentez que vous n’avez pas de force. Mais le contraire est vrai. Et c’est de cela que votre coach doit vous faire prendre conscience.

Tout d’abord, votre coach vous soutiendra pour vous montrer que vous êtes plus fort que vous ne le pensez.

Ensuite, votre coach vous aidera à identifier vos forces. En vous rappelant à quoi vous excellez, ce qui vous motive, vous identifierez des points forts. Votre coach peut également vous demander d’utiliser des moments où vous avez fait quelque chose que vous pensiez ne pas pouvoir faire. Qu’avez-vous utilisé pour y parvenir? Comme pour vos compétences et votre expérience, regardez dans tous les domaines de votre vie. Ne vous concentrez pas sur les domaines liés à la question dont vous discutez. Par exemple, ce qui vous amène à courir chaque jour sera probablement utile pour vous aider à gérer un travail que vous avez du mal à maintenir.

Votre coach peut également vous indiquer des tests qui peuvent vous aider à identifier vos points forts. Il y en a beaucoup de disponibles et les résultats peuvent être utilisés pour guider une discussion. Ne traitez pas les résultats comme une liste définitive et immuable. C’est votre point de départ plutôt que votre destination.

Alors, qu’est-ce qui vous rend fort?

Your coaching journey: You are stronger than you think

Carrying out the actions you agreed with your coach will require that you use your skills, experience and strengths. They will also guide you to decide which options are best suited to move forward.

My previous post was about your experience. Now I want to talk about your strengths.

It is easy to downplay those when you are feeling low and stressed. You feel you have no strength. But you do. Believe me. And this is what your coach is about.

First, your coach will support you to get you to see that you are stronger than you think.

Then, your coach will help you find your strengths. By recalling what you are good at, what motivates you, you will identify some strengths. Your coach may also ask you to use stories of times when you did something you thought you would not be able to do. What have you used to achieve it? Like for your skills and experience, look in all areas of your life. Do not focus on areas related to the matter you discuss. For instance, what gets you to go for a run every day will likely be helpful on helping you dealing with sustaining some work you have trouble to sustain. Do not leave a stone unturned.

Your coach may also point you to some tests that can help you identify your strengths. There are plenty available around and the results can be used to guide a discussion. Do not treat the results as a definitive, immutable list. It is your starting point rather than your destination.

So, what makes you strong?

Your coaching journey: Gather your resources

In a previous post I discussed that to achieve your goal, it needs to be in your control. The less in control of your goal you are, the lower the probability of achieving it.

To embark on a goal, your coach will help you ensure you can have the resources you need.

There are four main types of resources you will need.

  • Resources you buy: these are the material stuff and the services you can get. For instance, if your goal is to exercise more, resources can be a subscription to a gym or buying an exercise bike to exercise at home. It could also be getting the services of a personal trainer. Your coach is a resource falling in this category too. You will need to make a list of all the resources of this type you need and decide how to get them.
  • People you need something from: these are the trickiest. They are the ones who could derail you on your way to achieving your goal. The more you rely on this type of resource, the less in control of your goal you are. For each person or group you need an involvement from, your coach will help you defining a strategy. Your approach will be different whether you need help from a family member, a friend, an employee or your boss. Part of the strategy will always be to discuss with these people to explain your goal, how they can help and also how achieving your goal will make things better for them too.
  • Your support network: even if you don’t need anybody else to achieve your goal, it will be easier to keep motivated and reach your goal if you are supported by others. These are the friends,family members who don’t have to do something for you but will be there for you. They are here to lend you an ear or a helping hand when needed, to support you in rough times, to give you pat on the back and celebrate your successes with you.
  • Your skills and experience: these are the skills you acquired, your strengths,your experience,the things you have tried and you know work. It is what people appreciate you for. You have them. Look for them in all the areas of your life. Some of these have been or will be covered in other posts.

Votre parcours de coaching: être conscient

Vous devriez maintenant être au stade où vous avez pris conscience de votre situation, de vos croyances et de vos valeurs, de vos orientations.

Vous devriez maintenant pouvoir évaluer une situation sous différents angles. C’est probablement la chose la plus importante que le coaching fera pour vous: cela ouvrira votre esprit, vous permettra de prendre davantage conscience de vous-même et du monde qui vous entoure.

Votre tâche maintenant est de cultiver cette nouvelle prise de conscience, de l’emporter partout avec vous et de l’utiliser dans n’importe quelle situation et pas seulement pour le sujet pour lequel vous avez demandé du coaching.

Avec cette nouvelle prise de conscience, il est maintenant temps d’entrer dans la prochaine phase du coaching : définir vos options et les actions que vous allez entreprendre pour atteindre votre objectif de coaching.

Your coaching journey: Being aware

You now should be at the stage where you have become aware of your situation, beliefs and values, orientations.

You now should be able to assess a situation from different perspectives. This is probably the most important thing coaching will do for you: it will open your mind, increase your awareness, of yourself and of the world around you.

Your task now as a coachee is to cultivate this awareness, to take it with you everywhere and use it in any situation and not just for the topic you have sought coaching for.

With this new awareness, it is now time to enter the next phase of coaching: defining your options and the actions you are going to take to achieve your coaching goal.

Votre parcours de coaching : Comment vous en êtes-vous tiré jusqu’à présent?

Il n’est pas rare qu’une personne se débat depuis quelque temps avec le problème pour lequel elle a finalement recherché l’aide d’un coach. Cela signifie que cette personne a été en mesure de faire face à la situation pendant un certain temps. Cela signifie qu’il y a des choses positives, des actions qui ont rendu la situation plus supportable.

Avec des questions approfondies, un coach vous aidera à identifier ces moments où la situation ne se produit pas, est supportable. Reconnaître ces exceptions à la situation problématique vous aidera à concevoir des options pour améliorer cette situation.

Reconnaître ce qui fonctionne est également un moyen d’apporter de l’optimisme et d’augmenter la motivation pour atteindre vos objectifs.

Alors, quand vous rencontrez une situation difficile, demandez-vous:

  • Quand la situation ne se produit-elle pas ?
  • Que se passe-t-il à la place ?
  • Quelle est la différence entre la situation qui se passe ou non (état d’esprit, lieu, personnes, etc.)?
  • Qu’est-ce qui fonctionne pour prévenir la situation ?
  • Comment puis-je faire plus de ce qui fonctionne ?
  • Qu’est-ce qui semble déclencher la situation ?
  • Comment puis-je éviter que cela ne se matérialise ?
  • Quel est la prochaine action à mener ?
  • Quand vais-je faire cette action ?

À vous maintenant et dites-moi savoir dans un commentaire comment ces questions ont changé une situation qui vous pose problème ou quelque chose que vous voulez améliorer.

Your coaching journey: How have you coped so far?

It is not unusual that a person has been struggling for some time with the issue they eventually sought coaching for. It means that somehow that person has been able to cope for a while with the situation. It means that there are some positive things, actions happening that render the situation more bearable.

With probing questions, a coach will help you identify these moments when the situation does not happen, is bearable. Recognising these exceptions to the troublesome situation will help you designing options of what you can do to improve the situation.

Recognising what is working is also a way of bringing some optimism and increase motivation to reach your goals.

So, when you encounter a difficult situation, ask yourself:

  • When is the situation not happening?
  • What is happening instead?
  • What is different between the situation happening or not (mindset, location, people…)?
  • What is working to prevent the situation?
  • How can I do more of it?
  • What seems to trigger the situation?
  • How can I avoid the triggers materialising?
  • What is the one step, action I will take next?
  • When?

To you now and let me know in a comment how these questions change a situation you have been struggling with or something you want to improve.

Votre parcours de coaching: utiliser des perspectives différentes

Nous recevons des informations de tous nos sens et notre cerveau utilise des filtres et des mécanismes qui conduiront à notre propre version unique de la réalité. Nous supprimons, déformons et généralisons les informations que nous recevons. Nous faisons tous cela ; c’est comme ça que notre cerveau travaille. Cependant, cela signifie que nous avons tous «notre propre vision du monde». Donc, lorsque nous examinons les choses, nous les examinons de notre point de vue. C’est bien et approprié dans la plupart des cas, mais lorsque nous sommes bloqués, il est important de pouvoir sortir de notre propre vision du monde pour trouver de nouvelles alternatives.

C’est l’un des domaines dans lequel le coaching excelle: mettre au défi votre pensée de voir le monde sous différents angles pour vous aider à trouver de nouvelles possibilités pour atteindre vos objectifs. Voici quelques exemples pour penser en dehors de votre vision du monde.

Le point de vue de quelqu’un d’autre.

L’approche la plus courante consiste à penser à quelque chose comme si vous étiez quelqu’un d’autre. Si votre problème concerne d’autres personnes, un outil évident consiste à penser comme si vous étiez ces personnes: quelle est leur vision de la situation? Pourquoi se comportent-elles comme elles se comportent?

Une autre façon est de penser à la manière dont un modèle pourrait aborder la situation. Qui serait votre modèle dans ce contexte? Que vous dirait-il? Votre modèle pourrait être n’importe qui, réel ou non (un personnage de dessin animé, par exemple).

Enfin, vous pouvez évaluer la situation du point de vue d’un observateur neutre. Vous êtes quelqu’un qui ne sait rien de ce qui se passe. Que voyez-vous, entendez-vous? Qu’est-ce que ces faits vous font penser à la situation?

Le point de vue d’une culture différente

Beaucoup moins utilisé par les entraîneurs est de voir comment les aspects culturels restreignent votre réflexion et comment vous pouvez utiliser les idées et les points de vue d’autres cultures pour ouvrir vos options. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de différences pouvant aider.

– Temps: il peut être considéré comme rare ou abondant par exemple. Beaucoup de gens ont du mal à trouver assez de temps dans leur vie. Il faut gagner du temps, bien le dépenser. Comment votre situation changerait-elle si vous commenciez à voir le temps comme étant abondant, à prendre du temps?

– Hiérarchie: vous pouvez être quelqu’un qui considère la hiérarchie comme nécessaire et très importante. Et si vous regardiez les choses d’un point de vue moins hiérarchique ? Comment vos relations avec votre patron ou les employés seraient différentes ? Comment pourriez-vous gérer différemment les conversations difficiles et les conflits difficiles ?

– Contrôle: certaines personnes aiment contrôler tout ce qu’elles font et ce qui se passe autour d’elles. D’autres pensent que certaines choses sont hors de leur contrôle. Cette orientation est sculptée par vos cultures. Il y a un continuum entre contrôle et humilité. Où êtes-vous sur le continuum ? Qu’est-ce qui serait différent si vous étiez à une autre position dans ce continuum ?

Le point de vue d’une communication différente

Enfin, dans votre façon de parler, les mots que vous avez choisis façonnent votre pensée. Changer votre rhétorique et votre communication en général peut vous aider à voir le monde différemment. Vous trouverez ci-dessous deux exemples que vous pouvez utiliser.

– Votre langage: essayez de reformuler votre pensée. Par exemple, transformez les négatifs en positifs; utilisez «Je veux» au lieu de «Je ne veux pas».

– Langage corporel: utilisez votre langage corporel pour analyser ce que vous ressentez. Quand vous pensez différemment, comment est-ce que votre langage corporel change ? Si vous inversez la situation, comment pouvez-vous changer votre langage corporel pour ressentir différemment, et ainsi penser différemment à propos de quelque chose ?

Conclusion

Un coach vous aidera à voir le monde différemment. Cependant, mon conseil est de prendre les différentes perspectives que j’ai décrites ici et de les utiliser à partir de maintenant sur votre réflexion. Laissez un commentaire pour me faire savoir quelle différence cela fait.