Dans mon article précédent, j’ai expliqué le rôle de l’environnement dans le déclenchement des sentiments de surprise et de confusion entre autres que nous ressentons lorsque nous allons vivre dans un nouvel endroit.

Dans cet article, je veux expliquer comment le niveau supérieur de la pyramide des niveaux neurologiques, les Comportements, est le plus frappant en termes de choc culturel, et comment c’est également le premier niveau sur lequel nous pouvons agir parce que nous pouvons choisir notre comportement.

Lorsque vous allez vivre dans un nouveau pays, ce que les gens font, ce qu’ils mangent, comment ils parlent, quelle musique ils écoutent sera différent. Parfois, les différences de comportement seront minimes, parfois ce sera vraiment comme être sur une autre planète. L’écart avec votre propre comportement peut être énorme. Il est tout à fait normal d’être surpris et perturbé par ces nouveaux comportements, même si vous avez peut-être déjà lu beaucoup sur certains d’entre eux auparavant.

Mais votre prochaine étape sera cruciale pour la réussite de votre séjour expatrié. Vous devez performer dans cette nouvelle société, tant au niveau professionnel que personnel. Vous devez trouver le bon équilibre pour vous entre vous retirer de la société environnante, passer autant de temps que possible avec des collègues expatriés et «devenir natif».

En ce qui concerne les comportements :

  1. Remarquez, ne jugez pas. Lorsque vous voyez un nouveau comportement, remarquez-le, comment il diffère de ce que vous attendez mais ne jugez pas. Il est très facile d’étiqueter négativement le comportement, et pire encore la personne qui montre ce comportement: stupide, horrible, répugnant, ridicule ou autre. Il est facile de penser que notre comportement serait meilleur, le seul bon.
  2. Demandez et acceptez. N’hésitez pas à demander des éclaircissements sur la signification et l’origine du comportement. Être curieux est positif. Quelle que soit la situation, acceptez le comportement pour ce qu’il est.
  3. Expliquez en quoi le comportement diffère du comportement que vous attendriez dans votre propre culture. Commencez une discussion sans apporter de jugement.
  4. Adaptez votre propre comportement. Mais restez à l’aise. Ne copiez pas le comportement seulement pour copier. Mais être plus en phase avec les comportements des autres est le premier pas vers l’intégration, l’harmonie et la compréhension.

Suivre certains comportements locaux vous aidera à vous familiariser avec votre environnement. Cependant, en termes de niveaux neurologiques, c’est un peu comme mettre du plâtre sur les fissures. Vous pouvez suivre des comportements similaires à ceux de la population locale, mais à l’intérieur, les sentiments de solitude, de malentendu, de frustration, d’isolement, peut-être de la dépression augmenteront si vous ne prenez pas soin des niveaux au-dessus. Ce sera comme jouer un rôle.

Dans mon prochain article, nous examinerons les capacités. C’est votre capacité à comprendre et à vous adapter. Comprendre vos préférences culturelles et celles des autres, comment elles affectent votre vie et comment et si vous avez la capacité de les changer.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s